NCAA: Le week end le plus chargé de l'année.

Encore de l'appétit? Il en faudra pour encaisser le programme du week end en NCAA!

Vendredi soir 22h30 Live sur ESPNA:
A Pasadena, Rose Bowl:
#8 Ohio State (10-2) vs #7 Oregon (10-2)
Le premier BCS Bowl de cette année. Les Buckeyes ont gagné leurs 5 derniers matchs et peuvent compter sur la 5 ème défense du pays. Une défense qui n'a pas laissé cette année le moindre coureur passer la barre des 100 yards. Les Ducks espèrent que le trio James-Blount-Masoli sauront faire sauter le verrou. Ce serait une première pour Oregon qui a perdu les 7 matchs joués contre OSU dans leur histoire, dont le Rose Bowl 1958. Oregon peut se rassurer en se disant qu'ils ont triomphé des deux équipes (USC et Purdue) qui ont battu les Buckeyes cette saison.

Vendredi soir 2h du matin live sur ESPNA:
A la Nouvelle Orléans, Sugar Bowl:
#5 Florida (12-1) vs #4 Cincinnati (12-0)
Rarement un Bowl aura fait couler autant d'encre avant même de commencer. Coach Meyer a annoncé la semaine dernière qu'après 5 ans à la tête des Gators il se retirait, épuisé, usé. Il a tout de même passé plusieurs heures à l'hôpital après le SEC Championship Game... Mais finalement il revenait quelques jours plus tard sur sa décision... Sera t il donc là la saison prochaine? Ou est ce son dernier match comme head coach de Florida University? Il sera en tout cas au bord de la touche su Superdome demain pour affronter la fac où il fit ses études. Du côté des Bearcats, Brian Kelly a signé à Notre Dame, laissant pas mal d'amertume derrière lui. Jeff Quinn promu coach par intérim dirigera pour ce seul match Cincinnati avant de céder la place à Butch Jones. On en oublierait presque les équipes sur le terrain. Pourtant le match devrait valoir son pesant de cacahuètes avec un duel magnifique de Qbs entre Tim Tebow et Tony Pike, avant que l'on retrouve ces deux là en NFL l'an prochain.

Samedi 11h30 En différé sur ESPNA:
A Tampa, Outback Bowl:
Northwestern (8-4) vs Auburn (7-5)
Les Wildcats n'ont plus gagné le moindre Bowl depuis le Rose Bowl 1949, six défaites plus tard, ils se présentent en pleine forme pour affronter les Tigers. Ils ont, en effet, gagné leurs trois derniers matchs dont deux belles victoires contre Iowa et Wisconsin. Face à eux Auburn, après un départ canon (5-0,) a eu un mois de novembre pénible. Mais ils restent redoutables, comme en témoigne leur belle performance contre Alabama lors de l'Iron Bowl. Ce match est une première, ces deux universités ne se sont jamais rencontrées.

Samedi 14h00. En différé sur ESPNA:
A Orlando, Capital One Bowl:
#11 Penn State (10-2) vs #13 LSU (9-3)
Un second affrontement Big10-SEC qui promet plus encore que le premier de la journée. Les fans des deux universités, parmi les plus fidèles de la NCAA, ont fait le déplacement en nombre et l'ambiance des grands jours devrait être au rendez vous. La défense (et les habituels super LBs de coach Paterno) des Lions, classée 8ème du pays, essaiera de mettre la pression sur le jeune QB des Tigers. LSU, qui n'est pas en reste côté défense devrait de son côté utiliser au mieux la vitesse de ses coureurs et de son second rideau. Ces deux grands facs ne se sont plus rencontrées depuis l'Orange Bowl 1974 et la victoire des Lions, invaincus cette année là (et champions nationaux "à la Paterno!").

Samedi 20h00 Live sur ESPNA:
A Dallas, Cotton Bowl:
#21 Oklahoma State (9-3) vs Ole Miss (8-4)
Ce premier Cotton Bowl joué dans le tout nouveau stade des Dallas Cowboys ressemblera à une réunion d'anciens Oklahoma State Cowboys. En effet si Mike Gundy , QB à OSU dans les années 80 coache l'équipe où il brilla comme joueur, en face un autre ancien QB des Cowboys, Houston Nutt coache les Rebels. Ole Miss est le tenant en titre de ce Bowl, vainqueur l'an passé de Texas Tech et est un habitué de ce vénérable match. Cet OSU-Ole Miss est d'ailleurs un remake de l'affiche 2004 où Eli Manning (souvent à l'aise à Dallas!) avait donné la victoire aux Rebels. Cette fois ci on surveillera la performance de Dexter Mc Cluster le spectaculaire RB de Ole Miss qui défiera la défense d'Oklahoma State la 6 ème du pays contre le jeu de course.

Dimanche 7h30 En différé sur ESPNA:
A Jacksonville, Gator Bowl:
#18 West Virginia (9-3) vs Florida State (6-6)
Le dernier match comme head coach des Seminoles de Bobby Bowden! On imagine que malgré la saison décevante, les fans de Florida State auront fait le court déplacement vers Jacksonville en masse pour cet événement de portée historique. Les Mountaineers du RB Noel Devine seront tout de même favoris. Ils n'ont plus perdu de Bowl depuis 2005 et une défaite contre ce même Florida State dans ce même Gator Bowl!

Dimanche 10h En différé sur ESPNA:
A Memphis, Liberty Bowl:
Arkansas (7-5) vs East Carolina (9-4)
Les Pirates à nouveau champions de la Conf USA, essaieront de remporter ce Bowl qu'ils avaient perdu l'an passé face à Kentucky. Côté Razorbacks on suivra avec attention la performance de leur QB sophomore Ryan Mallett qui pourrait être une des grandes stars de la NCAA ces deux prochaines saisons.

Dimanche 12h30 En différé sur ESPNA:
A San Antonio, Alamo Bowl:
Michigan State (6-) vs Texas Tech (8-4)
Les Red Raiders seront ils prêts et motivés pour ce Bowl, trois jours après que Mike Leach leur coach se soit fait viré? Accusé d'avoir maltraité un joueur et caché certaines blessures, Leach laisse donc les clés de l'équipe au coordinateur défensif McNeill. Les Spartans n'ont pas pu préparer ce match dans la sérénité non plus. Onze de leurs joueurs (dont deux receveurs et un corner titulaires) sont suspendus après une bagarre dans un des dortoirs de la fac. Leur défense, seulement 103 ème contre la passe risque de vivre une sale soirée contre la seconde attaque aérienne du pays mené par le QB Taylor Potts.

Des nouvelles "du front". Elitefootblog à Orlando.

Blaise Collin, notre spécialiste NCAA a la chance d'être à Orlando durant cette période de fêtes et de Bowls. Il a pu participer aux conférences de presse d'avant match du Capital One Bowl de demain et à celle d'après match du Champs Sport Bowl de mardi. Voici les questions qu'il a pu poser à ces occasions:

Conférence de presse d'avant match du Capital One Bowl entre Penn State et LSU:

Blaise Collin à Galen Hall le coordinateur offensif de Penn State: Pouvez vous nous donner des nouvelles de Chaz Powell (WR)? Participera t il au match? Pensez vous impliquer Devon Smith (Wr freshman) au cours du match pour préparer la saison prochaine?

HALL: Chaz est de retour. Il s'est blessé à l'épaule contre Indiana. Il a loupé ce match et celui contre Michigan State game, mais il est à nouveau à 100% maintenant. Devon Smith s'entraine avec nous. il est l'un des deux ou trois joueurs offensifs qui compteront dans ce match.

Blaise Collin à SEAN LEE (LB Penn State) et DARRYL CLARK (QB Penn state): L'actuelle "classe sénior" (les dernières années) a été recruté après de mauvaises saisons pour Penn State et en quatre ans vous avez gagné 50 matchs et pouvez avoir une troisième saison de suite à 11 victoires. Qu'en pensez vous?

CLARK: Ce que je veux souligner c'est que quand on a été recruté par Penn State nous savions parfaitement quelle était la situation et comment c'était difficile à l'époque pour Penn State. Nous voulions vraiment être une classe qui allait changer cela. Et je pense que c'est ce que nous avons fait. On a mis ça de côté et on ne s'est pas occupé de ce qui c'était passé lors des deux saisons avant notre arrivée. On s'est lié on a travaillé dur, concentré sur l'objectif. Quand on a eu notre chance on a fait ce que l'on pouvait pour que les choses changent et je crois que l'on a fait du bon boulot et ça concerne l'ensemble de notre classe.

LEE (à gauche sur la photo): Tout a vraiment commencé en 2004. l faut souligner ce qu'on fait des gars comme Michael Robinson et Paul Posluszny quand ils ont gagné deux gros matchs en fin de saison ça a vraiment changé le "momentum". On pouvait s'en rendre compte durant l'été 2005 quand on est arrivé . Ils avait en eux ce refus de perdre et on sentait qu'ils feraient tout ce qui était possible pour gagner ces matchs et remettre Penn State "sur la carte". Je crois qu'ils nous ont transmis cet état d'esprit et que nous continuons à le transmettre et c'est pour cela que l'on réussit.

Blaise Collin à Gary Crowton (coordinateur offensif de LSU): Est ce qu'avoir un QB si jeune change quelque chose pour vous? Qu'attendez vous de la défense de Penn State?

Gary Crowton:
On est bien préparé à affronter leur blitzes. On a du faire face à énormément de blitzes en fin de saison depuis la blessure à la cheville de Jordan (Jefferson). Penn State n'est pas un spécialiste du blitz mais on s'attend à ce qu'ils en fassent beaucoup après ce que l'on a subit en fin de saison régulière. Mais ils devraient tout de même être plus en couverture classique que les dernières defenses que l'on a rencontré car c'est plus leur jeu. Si ils viennent nous mettre la pression on a préparé de quoi les contrer on verra comment cela se passe au fur et à mesure du match.

Conférence de presse d'après match du Champs Sports Bowl entre Miami et Wisconsin:


Blaise Collin au head coach de Wisconsin Bret Bielema: Coach, à part deux grosses courses Miami a été assez efficace contre votre jeu de course. En gros ils ont empéché les courses de plus de trois yards. Vous êtes vous ajusté and avez vous décidé d'utiliser plus vos Tight ends? Lance (Kendricks) a accumulé 128 yards, soit presque la moitié de tout ce qu'il a gagné cette saison. C'était prévu avant le match ou c'était un ajustement en cours de match?

COACH BIELEMA: Oui! (rires). Quand on a du mal à courir, on lance le ballon!. C'est ce que l'on a fait toute cette saison. Merci pour vos stats. Nous aimerions toujours être bons au sol. Miami a fait du bon boulot pour nous stopper. Ce qu'il faut que vous compreniez c'est qu'à Wisconsin en attaque on a une mentalité de boxer. Quand il faut y aller, frapper au corps, user l'adversaire, on y va. A l'usure, coup après coup ça finit par payer et on arrive à gagner et c'est ce que l'on a été capables de faire lors de ce match.

NCAA: Votre réveillon.

Bloqué à la maison pour le Réveillon? Allergique au champagne et aux huîtres? Pas de souci, la NCAA vous offre une nuit pleine de Bowls prometteurs!

Demain 20h00 Live sur ESPNA:
A El Paso, Sun Bowl:
Oklahoma (7-5) vs #19 Stanford (8-4)
Le dernier match universitaire pour deux grands joueurs, Sam Bradford le Heisman Trophy 2008 et Toby Gerhart second lors des votes de cette année. Le coureur du Cardinal a permis à son équipe de se qualifier pour un Bowl pour la première fois depuis 2001. Il aura face à lui la 7ème défense anti rush de la NCAA, un challenge de poids.

Demain soir 1h30 du matin Live sur ESPNA:
A Atlanta, Peach Bowl (aussi connu sous le nom ridicule de Chick-Fill-A Bowl):
#12 Virginia Tech (9-3) vs Tennessee (7-5)
Ces deux belles équipes ont en commun d'avoir donné du fil à retordre à Alabama le numéro 1 de la NCAA. (Défaites 10-12 pour Tenn, 24-34 pour Va Tech). On retrouvera aussi deux beaux coureurs avec Montario Hardesty chez les Vols et le freshman Ryan Williams chez les Hokies. On surveillera aussi l'autre coureur freshman de Va Tech, David Wilson que l'on avait admiré lors du mondial junior contre l'Equipe de France. Ne pas oublier non plus de jeter un coup d'oeil à Eric Berry le corner des Vols qui vient d'obtenir le Jim Thorpe Award.

Vendredi matin 6h00 en différé sur ESPNA:
A Fort Worth, Armed Forces Bowl
Houston (10-3) vs Air Force (7-5)
La même affiche que l'an passé pour ce Bowl que les Cougars avait emporté sur le score de 34-28. On ne peut rêver plus grand contraste entre la triple option de Air Force (273 yards gagnés au sol par match) et le show aérien de Houston (Case Keenum a passé pour 419 yards par match cette saison!). La Mountain West conference, qui fait un sans faute pour l'instant, (victoires en bowl de Wyoming, Utah et BYU) continuera t elle à impressionner les observateurs?

Vendredi 8h30 en différé sur ESPNA:
A Houston, Texas Bowl :
Navy (9-4) vs Missouri (8-4)
Si vous avez loupé le Armed Forces Bowl, vous avez une seconde chance pour voir un parfait contraste entre une triple option efficace (Navy plus de 270 yards au sol/match) et un jeu de passe explosif (Mizzou). Ces deux facs ne se sont plus rencontrées depuis 1961.

NCAA: Ce soir sur vos écrans.

La saison des Bowls "passe la seconde" à partir de ce soir avec des matchs en flot quasi continu jusqu'au match du titre... Le programme de votre prochaine soirée:

Ce soir 22h30 Live sur ESPNA:
A Boisé: Humanitarian Bowl
Bowling Green (7-5) vs Idaho (7-5)
Les Vandals font le court déplacement à Boisé où ils ont pris 63 points contre Boisé State mi novembre. La WAC (0-2) et la MAC (0-2) sont à la recherche de leur premier succès lors de cette "Bowl Season" mais c'est Bowling Green qui aborde ce rendez vous dans les meilleures dispositions (ils ont fini leur saison avec 4 victoires de suite quand Idaho perdait ses trois derniers matchs). On suivra de près la performance de leur receveur Freddie Barnes qui est à 5 réceptions du record NCAA (142).

Ce soir 2h00 du matin. Live sur ESPNA:
A San Diego: Holiday Bowl
#22 Arizona (8-4) vs #20 Nebraska (9-4)
La même affiche que le Holiday Bowl 98 (victoire des Wildcats 23-20), pour un duel entre deux des plus belles défenses de la NCAA. On regardera avec attention Suh le DT des 'Huskers qui a terminé 4 ème des votes pour le Heisman Trophy. Un match prometteur entre deux équipes qui sont passées tout prêt d'un titre de conférence et d'un BCS Bowl (les deux menaient à quelques secondes de la fin de leurs matchs contre Texas et Oregon, des victoires qui les auraient consacré champions Big12 et Pac10)

NFL: Le point et le programme avant la dernière journée

Sept, ils sont encore sept pour deux petites places en playoffs dans l'AFC ! Non seulement les 5 équipes à 8-7 sont encore en lice mais Dolphins et Jaguars peuvent encore rêver de passer avec une fiche de 7-8 avant le dernier match de saison régulière. Du jamais vu! Impossible de dénombrer ici tout les scenarii possibles mais vous pouvez consulter le tableau récapitulatif fait par yahoo.com: http://sports.yahoo.com/nfl/news;_ylt=AmbGTr3Q8zOm4UIwRHiC7BAZc9AF?slug=ys-09playoffnittygritty&prov=yhoo&type=lgns

Côté NFC la situation est plus simple avec les 6 qualifiés déjà désignés. reste à définir leur classement et là tout reste très ouvert en dehors de la première place réservée aux Saints.

Le programme de ce week 17 sur nos écrans et ailleurs:

Live à 19h00 sur ESPNA:
Steelers (8-7) @ Dolphins (7-8)
Il faudrait un miracle (et des défaites en série des autres équipes encore en course) aux Dolphins pour se qualifier mais ils ont encore une chance. Ce qui fait de ce match un vrai match de playoffs, dont le vainqueur pourrait se retrouver éliminé au bout du compte! Pittsburgh ne maîtrise pas beaucoup plus son destin et en cas de victoire surveillera de près les résultats des Broncos, Jets et Ravens notamment. Après deux victoire à l'arraché ces deux dernières semaines ils semblent en tout cas avoir la chance de leur côté....

Live à 22h15 sur ESPNA:
Ravens (8-7) @ Raiders (5-10)
Baltimore, au moins, n'a pas à compter sur les autres. Une victoire à Oakland et c'est la qualif assurée. Si la marche ne semble pas insurmontable attention tout de même à ne pas la louper!

Live à 2h20 sur ESPNA:
Bengals (10-5) @ Jets (8-7)
Les Jets, qui comme les Ravens n'ont besoin "que" de gagner leur match pour se qualifier, profiteront ils une nouvelle fois de la bienveillance de leurs adversaires? Après avoir profité de la mise sur le banc d'une bonne partie des starters des Colts dimanche (au grand désespoir des fans d'Indianapolis), les New Yorkais pourraient se retrouver face à l'équipe B des Bengals si ceux ci n'ont rien à gagner dans ce match. Tout dépendra en fait du résultat plus tôt des Patriots à Houston. Si New England l'emporte les Bengals seront surs de terminer 4ème et n'auront rien à gagner, en cas de défaite de la bande à Brady ils pourraient par contre essayer de leur chiper la troisième place (et potentiellement éviter un déplacement à Indianapolis au second tour).

Les autres matchs à suivre:
Patriots (10-5) @ Texans (8-7)
New England essaiera de s'assurer la troisième place de conférence contre des Texans qui à l'image des Steelers doivent l'emporter et compter sur les défaites d'autres prétendants à la qualification. Houston en gagnant à Miami dimanche a en tout cas prouvé qu'il n'a plus peur de ce genre de match couperet. Au bout de cette soirée, ce pourrait être la première participation aux Playoffs dans l'histoire des Texans.

Eagles (11-4) @ Cowboys (10-5)
La finale de la NFC East entre deux prétendants sérieux au titre! Battus 16-20 à l'aller les Eagles essaieront de prendre leur revanche et de remporter le titre de la division Est. Ils peuvent même rêver à la seconde place de conférence et donc à la possibilité de regarder le premier tour à la télé! Dans une conférence où les leaders semblent finir la saison avec de grosses baisses de régime, ce match risque d'être très intéressant entre les deux équipes les plus en forme de la fin de saison de la NFC.

NFL Le programme.

Avant de vous laisser pour une petite semaine de repos, le programme de la semaine NFL, l’avant dernière de la saison régulière…

Vendredi soir 1h30 live sur ESPNA:
Chargers (11-3) @ Titans (7-7)
Les deux équipes de l’AFC les plus en forme de la seconde moitié de saison se rencontrent en ce soir de Noel. Pas le droit à l’erreur pour Tennessee qui garde un espoir de qualification mais il faudra qu’ils fassent avec deux grandes absences en défense: Thornton et Bullock sont out. Depuis une double confrontation très musclée il y a deux ans les deux équipes se détestent cordialement. Il devrait y avoir de l’engagement à Nashville et pas de cadeaux de Noel!

Dimanche soir 19h00 Live sur ESPNA:
Ravens (8-6) @ Steelers (7-7)
Entre ces deux équipes les confrontations sont toujours à voir, celle là il ne faut pas la louper! Pittsburgh est encore en course après un véritable miracle contre Green Bay dimanche et doit l’emporter contre Baltimore pour jouer un match de playoffs avant l’heure à Miami la semaine suivante. Le scénario rêvé par tout Pittsburgh, et pratiquement le seul les qualifiant: Une triple égalité à 9-7 avec Baltimore et Denver qui éliminerait les Broncos. En attendant les Ravens feront tout pour se mettre à l’abri dès ce week end. Reste à savoir sur leur défense anti aérienne privée de Reed et Webb pourra contrer Big Ben , chaud bouillant après avoir lancé pour 503 yards contre les Packers.

Dimanche 22h00 Live sur ESPNA:
Broncos (8-6) @ Eagles (10-4)
La saison commence à partir en vrille pour Denver battu par les Raiders et en sérieux danger de louper les playoffs. Ils compteront sur le retour de Buckhalter pour secouer la défense de Philadelphie. Les Eagles eux aussi verront le retour de leur coureur vedette, Westbrook, et seront les grands favoris de ce match.

Dimanche 2h00 Live sur ESPNA:
Cowboys (9-5) @ Redskins (4-10)
Après leur magistrale victoire contre les Saints, les Boys semblent avoir brisé la malédiction du mois de Décembre! Tony Romo est en très grande forme et tout semble être à nouveau sur les rails pour Dallas. Une victoire à Washington leur permettrait de jouer le titre de conférence contre les Eagles dimanche prochain.

Lundi soir 2h30 Live sur ESPNA:
Vikings (11-3) @ Bears (5-9)
Et oui encore Minnesota! On ne s’en lasse pas (ou si?) . En tout cas les Vikings ne semblent plus aussi sereins ces derniers temps. Brett Favre nous refait il le coup de l’an dernier à New York? Il vient d’enchaîner trois matchs médiocres (4 interceptions et 3 Tds) et la défense a complètement craqué en fin de match contre Carolina (20 points au dernier quart). A surveiller avant les playoffs.

Et aussi (non télévisé):
Texans (7-7) @ Dolphins (7-7)
Houston avec une fiche AFC de 4-6 n’a pratiquement plus la moindre chance de se qualifier… Mais sait on jamais?!! Schaub testera en tout cas la défense anti passe de Miami qui s’est bien trouée contre V Young et les Titans. Les Dolphins eux aussi n’ont plus le moindre joker mais ont au moins leur destin entre leurs mains, des victoires contre Houston et le dimanche suivant contre Pittsburgh devraient les qualifier.

NCAA: Le programme de la semaine.

La saison des Bowls continue avec une véritable avalanche sur nos écrans tout cette semaine… (horaires de diffusion de ESPN America):

Mardi soir Live 2h00:
A Las Vegas. Las Vegas MAACO Bowl:
Oregon State (8-4) vs BYU (10-2)
Las Vegas est devenue la résidence secondaire des Cougars ces dernières années, c’est en effet la 5ème fois de suite qu’ils sont invités à ce Bowl. Ils avaient l’an passé cédé face à Arizona. Cette fois ci ce sont les Beavers qui feront le déplacement dans le Nevada. Oregon State a gagné les 5 derniers Bowls auquels ils ont participé et espèrent bien que « Quizz » Rodgers leur RB vedette les aidera à l’emporter une nouvelle fois. Les deux universités ne se sont plus affrontées depuis 1986.

Jeudi en différé à 8h00 ou 21h30:
A San Diego, Poinsetta Bowl:
Utah (9-3) vs California (8-4)
Un autre intéressant duel Mountain West- Pac 10. Les Utes ont gagné les 8 derniers Bowls qu’ils ont joué, meilleure série en cours. Cal devra les défier sans J Best toujours blessé.

Jeudi soir Live 2h00:
A Honolulu, Hawaii Bowl:
Southern Methodist (7-5) vs Nevada (8-4)
Le retour de Coach Jones sur ses terres d’Hawaii où il avait connu la gloire. Avec ses Mustangs il a enfin permis à SMU d’être invité à un Bowl, une première depuis qu’en 1987 le prestigieux programme avait été décapité par des sanctions NCAA. Comme avec Hawaii il a bâti son succès sur un jeu de passe spectaculaire. En face Nevada essaiera d’enfin l’emporter après avoir perdu ses trois derniers Bowls.

Samedi Live 19h00:
A Detroit, Little Caesars’s Bowl:
Marshall (6-6) vs Ohio (9-4)
Les Bobcats ne devraient pas manquer de motivation pour ce match. Non seulement ils n’ont jamais gagné le moindre bowl mais ils se retrouvent face à leurs vieux ennemis de Marshall. Les deux facs distantes de 150kms sont des rivales de toujours. Ohio aura derrière elle toute la MAC qui a encore en travers de la gorge le départ vers la Conf USA de la Thundering Herd il y a quelques années. Pour Marshall c’est le premier bowl depuis cette défection, on imagine qu’ils avaient espéré un autre adversaire pour cette occasion!

Samedi Live 22h30:
A Charlotte, Meineke Car Care Bowl:
Pitt (9-3) vs North Carolina (8-4)
Un face à face entre deux équipes déçues qui sont passées près d’une grande saison. Ce sera aussi les grandes retrouvailles entre Wannstedt le coach des Panthers et Butch Davis celui de Tar Heels. On se souvient qu’ils ont tout les deux débuté sous les ordres de Jimmy Johnson à Miami U et chez les Dallas Cowboys.

Samedi Live 2h00 du matin:
A San Francisco, Emerald Bowl:
Boston College (8-4) vs USC (8-4)
Un duel inattendu entre des Eagles que l’on attendait pas à un tel niveau cette année et des Troyans très décevants qui restent sur trois défaites lors de leurs 5 derniers matchs.

Lundi en différé 11h30:
A Nashville, Music City Bowl:
Kentucky (7-5) vs Clemson (8-5)
Troisième Music City Bowl en 4 ans pour les Wildcats qui avaient battu ces mêmes Tigers lors de l’édition 2006 28 à 20. Clemson a perdu trois Bowls de suite et compteront sur leur homme à tout faire en attaque CJ Spiller pour prendre leur revanche.

France: L'Equipe de la semaine.


Avec la plupart des équipes déjà en vacances de Noel, il n’y avait que peu de matchs au programme de ce week end.

Parmi ceux là, le Archanges- Blue Stars qui a eu lieu dimanche à Perpignan et qui a confirmé la progression continue de l’équipe locale. Champions Languedoc Roussillon l’an dernier, les Catalans en battant les Marseillais sur le score de 13 à 6 se placent idéalement dans la course aux playoffs de ce Casque d’Argent. Derrière les Warriors largement favoris de la poule, la compétition est très ouverte dans cette poule Sud Est et les Archanges ont frappé un grand coup dimanche au cours d’un match physique dominé par les défenses et les attaques au sol. Bruno Cabello, Président du club nous en dit un peu plus sur cette nouvelle « équipe qui monte » du foot américain du Sud:

« Qui sont les Archanges ? »
« Le Club a été créé en 2002 par quelques passionnés et notamment P Bille notre coach senior. Nous avons eu une progression lente et régulière, en commençant par un simple équipe de flag, dans cette région où il n’est pas toujours facile de grandir à l’ombre des deux rugby à 15 et à 13. Cette année nous avons 77 licenciés et c’est notre première saison en championnat national tant en séniors (D3) qu’en juniors. (NDLR: Le club s’est directement inscrit à 11! ) . Nos équipes de jeunes ont profité à plein du gros travail et de l‘expérience de Farid Kachoub -ex Argos-»

« Comment voyez vous cette saison 2009 2010? »
« Sportivement nous ne sommes pas inquiets, notre équipe championne régionale s’est bien renforcée avec une douzaine d’anciens Narbonnais qui nous ont rejoint après l’arrêt de leur club. Ce qui sera le plus difficile c’est financièrement avec de longs déplacements à prévoir à St Etienne, à Lyon , à Nice (en séniors), à Pau et à Pessac (en juniors) . Géographiquement ce n’est pas simple pour nous. C’est pour ça d’ailleurs qu’aux débuts du club on a hésité à s’inscrire en championnat espagnol avec les équipes proches de la Catalogne Sud »

10+1=12!

La Big10 (qui on vous le rappelle est constituée de 11 universités depuis l'intégration de Penn State) pense sérieusement à passer à 12.

Espérant ainsi mettre en place un championnat à deux divisions avec une finale comme ceux de la Big12, de l'ACC ou de la SEC, la grande conférence du Midwest veut se repositionner parmi l'Elite du football NCAA et glaner avec une grande finale de belles recettes télé. Reste à savoir quelle serait la 12ème fac...

La Big10 rêve (et ce depuis très longtemps) évidemment d'accueillir Notre Dame mais, et même si la dernière décennie a vu son aura quelque peut décliner, la grande fac catholique de l'Indiana n'y a (pour l'instant) aucun intérêt. Son contrat particulier avec NBC lui assure des revenus énormes et son statut "à part" lui permet à la fois de gérer son calendrier et de soigner son image de fac unique en son genre. La Big10 pourrait alors se replier sur Pitt, membre de la Big East mais qui serait sans doute intéressée de rejoindre une conférence plus prestigieuse et de relancer sa traditionnelle rivalité avec son voisin de Penn State.

La Big 10 s'est donnée un an pour faire bouger les choses. Verdict donc l'hiver prochain.

L'équipe de la semaine. Suite. Interview de F Chameroy

Apres leur victoire contre les Argos, Frédéric Chameroy le head coach des juniors des Dauphins nous a accordé quelques instants:

- L'an passé vous faisiez partie du staff senior, comment cela se passe cette année? :
"L'an passé je coachais à la fois les cadets et les seniors, cette année je me concentre sur les jeunes et je m'occupe donc des cadets et des juniors, le coaching senior sera assuré par le duo C Keller/ PV Miraval assisté par nos futures recrues étrangères"

-Comment expliquez vous le retour des juniors dauphins au premier plan? C'est l'effet "Champions de France Cadet"?
"Pas seulement. L'an passé on avait un groupe très jeune qui a eu un peu plus de mal que d'habitude. Cette année il a un an d'expérience de plus et l'apport de cadets champions de France est un bonus. Surtout on a fortement renforcé l'encadrement de l'équipe. L'an passé il y avait seulement un ou deux coachs pour l'équipe junior, cette année nous sommes 7 et pour 55 joueurs c'est nécessaire."

- Après cette belle victoire contre les Argos, quels sont vos objectifs?
" Nous n'avions pas d'objectifs précis avant le début de saison, mais là depuis samedi il est clair que l'on vise une des deux premières place de la poule et les playoffs. La poule est très dense. Cela devrait se jouer entre Nîmes, Aix et nous avec Montpellier en arbitre. Contre Aix nous avons eu une mi temps chacun et ils ont clairement un niveau équivalent au notre. Nîmes semble très bien armé. Mais je n'oublie pas Montpellier contre qui on a joué dans des conditions très particulières dans la boue et le froid. Ils seront difficiles à battre."

- Plus globalement comment voyez vous ce championnat junior dans le Sud?
"Je trouve que le niveau cadet et junior a énormément augmenté ces dernières années dans le Sud. En cadets cela fait plusieurs années que le champion est sudiste et les équipes progressent c'est clair. Entre les Ours, les Kangourous, les équipes de notre poule il y a un championnat très dense. On voit en plus des équipes à 9 passer à 11 et ce sans vraiment de problème. On a vu arriver beaucoup de jeunes ces deux trois dernières années. On voit des équipes avec minimum 30-35 joueurs en tenue. Nous avons 55 joueurs cette année c'est de bon augure pour le futur!"

NFL Le programme

Plus que trois matchs avant le verdict de cette saison régulière. Pour certains les playoffs ont déjà commencé et les matchs à enjeux ne manqueront pas sur nos écrans:

Jeudi 2h00 du matin Live sur ESPN America:
Colts (13-0) @ Jaguars (7-6)
Indianapolis s'est assuré le "home field advantage" en playoffs et n'a plus rien à gagner dans cette saison régulière. A part bien sur la fiche parfaite de 16-0. Reste à savoir si cela les motivera assez face à des Jaguars le dos au mur qui les avait fait douter en début de saison (14-12 lors du match chez les Colts).

Samedi 2h00 du matin live sur ESPNA:
Cowboys (8-5) @ Saints (13-0)
Apres la déconvenue de ce week end les Cowboys commencent à gamberger. La malédiction du mois de décembre (5-10 lors de leurs 15 derniers matchs en décembre) est dans toutes les têtes à Dallas. La tâche pour briser le sort s'annonce plus que délicate au Superdome. Ce match semble être le plus gros obstacle restant à la Nouvelle Orléans sur la route d'une saison régulière parfaite.

Dimanche 19h00 Live sur ESPNA:
Dolphins (7-6) @ Titans (6-7)
Un véritable match de playoffs qui éliminera presque à coup sur le vaincu. Ce qui est incroyable quand on pense que ces équipes ont commencé leur saison par trois défaites de suite pour Miami et 6 pour Tennessee! Vince Young devrait être d'attaque après sa légère blessure à la cuisse de dimanche. Les Titans en auront bien besoin pour affronter une défense qui n'a accordé que 217 yards aux Jaguars dimanche.

Dimanche 22h00 Live sur ESPNA:
Bengals (9-4) @ Chargers (10-3)
Si la qualification pour les playoffs ne pose plus de problème à ces deux équipes ce match a pourtant un intérêt crucial: Le vainqueur pourra sans doute regarder tranquillement le premier tour à la télé en attendant son futur adversaire. Pour l'emporter il faudra que les Bengals retrouvent leur jeu de passe complètement absent chez les Vikings dimanche dernier. Un beau duel de quaterbacks Rivers/Palmer qui devrait valoir le coup de se coucher un peu tard. Les Chargers vainqueurs de leurs 8 derniers matchs seront tout de même clairement favoris.

Dimanche 2 h00 du matin. Live sur ESPNA:
Vikings (11-2) @ Panthers (5-8)
Cette saison les fans des Vikings ne pourront pas dire qu'ils n'ont pas vu souvent leur équipe préférée sur les écrans de télévision! L'équation Brett Favre= Belle audience restant plus que jamais d'actualité, on verra donc Minnesota affronter des Panthers décevantes cette saison. Deux grosses attaques au sol devraient monopoliser le ballon dans ce match sans véritable enjeu.


Lundi soir 2h30 Live sur ESPNA:
Giants (7-6) @ Redskins (4-9)
Les Redskins semblent s'améliorer match après match et Jason Campbell est l'un des meilleurs Qbs de la seconde partie de la saison. Ils affrontent tour à tour Giants et Cowboys et rien ne leur ferait plus plaisir que de gâcher la saison de leurs deux plus grands rivaux. Pour les Giants, la victoire à l'aller à New York n'avait pas été une partie de plaisir (23-17) et on ne peut pas dire qu'ils soient en pleine bourre... Ils n'ont en tout cas pas le choix si ils veulent garder un espoir de qualification en playoffs, il faudra vaincre à DC.

Autres matchs non télévisés mais à surveiller:
Packers (9-4) @ Steelers (6-7)
La toute dernière chance des champions en titre contre des Packers solides et accrocheurs. La qualification en playoffs même en cas de victoire serait miraculeuse mais les fans de Pittsburgh auraient du mal à avaler une 6ème défaite de rang! Aura t on droit à un festival de sacks avec sur le terrain deux Qbs à qui l'on reproche régulièrement de garder trop longtemps le ballon et qui ont passé beaucoup de temps enseveli sous les défenseurs adverses cette saison?...

Falcons (6-7) @ Jets (7-6)
Il faudrait un miracle pour que les Falcons se qualifient en playoffs et cela passera de toute façon par une victoire à New York. Atlanta a vu son bon début de saison complètement gâché par les blessures. Ryan et Turner seront ils enfin de retour pour une opération de la dernière chance? Chez les Jets aussi on espère un retour, celui de Mark Sanchez et pour eux aussi la victoire est obligatoire pour rester dans la course.

NFL Le point

Le panorama hebdomadaire de la NFL:

* Avec un pareil quatuor offensif (Mc Nabb, DeSean Jackson- Vick- Westbrook (de retour dans 10 jours normalement)) les Eagles ont de quoi faire trembler toute la NFC pendant les playoffs, y compris les Saints et les Vikings.

* Quand on donne, comme les Cardinals hier soir, 7 fois la balle à l'adversaire (deux interceptions, cinq fumbles), on peut s'estimer heureux de ne perdre QUE 24-9! Un résultat qui démontre avant tout la faiblesse de l'attaque des 49ers!!

* Les Colts n'ont plus de match à enjeu avant le week end du 17 janvier. Est ce que finir la saison régulière 16-0 sera assez motivant pour rester affûté?

* Quelle tristesse si la carrière de Randy Moss se termine sur un pareil fiasco... Quelle tristesse si la carrière de Terrell Owens se termine sur un pareil fiasco...


* Ryan Leaf est il contagieux? Le plus grand "bust" de l'histoire de la ligue a formé Keith Null le QB des Rams à West Texas A&M. Null a lancé 5 interceptions pour son premier match NFL...

* Jacksonville mérite t elle vraiment d'avoir une franchise NFL? Ne pas arriver à remplir son stade pour un véritable match de playoffs avant l'heure contre Miami (et ce avec des milliers de fans des Dolphins qui font le déplacement!) est plutôt préoccupant. En plein coeur de la SEC, la NFL n'arrive pas à conquérir un public ... De quoi envisager un déménagement à Los Angeles?

NCAA le programme: Titres et Bowl

Deux champions à couronner de plus ce week end en NCAA après le titre de NW Missouri State (après 4 finales perdues de suite!) le week end dernier en D2. Et bien sur le lancement de la "Bowl season". Le programme:

Samedi 13h00 en différé sur ESPN A (match vendredi soir).
FCS (ex IAA) Championship à Chatanooga, Tenn.
Montana (14-0) vs Villanova (13-1)
Battus la saison dernière à ce stade face à Richmond les Grizzlies aimeraient bien imiter NW Mizzou State. Les champions 2001 se retrouvent à nouveau face à une équipe de la puissante Colonial Conference. Les Wildcats de Villanova , plus habitués à briller sur les parquets de basketball, joueront leur première finale nationale.

Samedi 22h30 Live sur ESPNA:
New Mexico Bowl: Fresno State (8-4) vs Wyoming (6-6)
Avant le très attendu TCU- Boise State, un autre affrontement WAC- Mountain West pour lancer la longue série des Bowls. Comme souvent quand ces conférences sont sur le "gridiron" on peut espérer beaucoup de points dans ce match. Premier Bowl depuis 2004 pour les Cowboys qui essaieront avec leur défense de qualité (4 joueurs all Mountain West) de contrer Ryan Mathews le coureur vedette des Bulldogs. Celui ci vient de terminer la saison premier en yards par match gagnés au sol de toute la NCAA IA (151 yards). L'an passé Fresno State s'était incliné dans le même Bowl 40-35 contre Colorado State.

Non télévisé:
Stagg Bowl Division 3 Championship à Salem, Va
Mt Union (Oh) 13-0 vs U-Wisconsin Whitewater (13-0)
Cela devient un rendez vous annuel entre ces deux universités qui dominent la division, la 5 ème finale consécutive avec la même affiche. Les Raiders en ont emporté 4 dont celle de l'an passé. Ils seront donc les favoris logiques pour emporter leur 10ème titre depuis 1993.

France: L'équipe de la semaine.

Rien de plus difficile que de rester au top niveau en catégorie junior (il suffit de demander aux deux champions sortants ce qu'ils en pensent!). Avec au minimum un tiers de l'effectif qui change chaque saison, des joueurs qui bougent souvent d'un club à un autre du fait de leurs études, l'encadrement doit souvent faire avec et gérer match après match. Dans ce domaine on reconnaît les bons clubs à leur manière de rebondir après des années "sans" liées à des "trous" dans le renouvellement des effectifs.

Les Dauphins sont de ceux là. Demis finalistes trois ans de suite en 2006-2007-2008, battus à chaque fois en finale Sud par Thonon, les Niçois ont connu la galère l'an passé avec une fiche de 1-5 loin de leur standing habituel. On pouvait s'attendre à un retour en force cette année après leur titre national en cadet l'an dernier et pour l'instant les jeunes pousses niçoises répondent présent. Après leur victoire 38-32 sur les Argonautes ce week end les voilà en effet en tête de leur poule avec trois victoires et aucune défaite.

De quoi marquer les esprits dans une conférence Sud qui s'annonce très disputée entre Ours, Kangourous, Argos et autres Centurions. Qu'on se le dise les Dauphins sont de retour!

La Valse des Coachs en NCAA!


Et oui, comme en NFL, la NCAA est un championnat où l'on veut des résultats. Certains coachs sont mieux payés qu'en NFL mais cela ne veut pas dire que la sécurité de l'emploi est plus assurée que chez les pros, la preuve, voici les tout derniers changements en Division I A :

Université

Ancien Coach

Nouveau Coach

Akron

J.D. Brookhart

Rob Ianello (Coach des Receveurs à Notre Dame)

Cincinnati

Brian Kelly

???

Florida State

Bobby Bowden

Jimbo Fisher (Coordinateur Offensif FSU)

Kansas

Mark Mangino

???

La.-Monroe

Charlie Weatherbie

???

Louisville

Steve Kragthorpe

Charlie Strong (Coordinateur Défensif de Florida)

Marshall

Mark Snyder

???

Memphis

Tommy West

Larry Porter (entraineur des RB LSU)

Notre Dame

Charlie Weis

Brian Kelly (Coach des Cincinnati BearCats)

San Jose St.

Dick Tomey

???

UNLV

Mike Sanford

???

Virginia

Al Groh

Mike London (Entraineur en chef de Richmond)

W. Kentucky

David Elson

Willie Taggart (Coach des RBs de Stanford)



Novembre noir: Pas qu'à Pittsburgh.

Alors que Brian Kelly vient d'être nommé coach à Notre Dame (voir ce blog le 12/11), on n'oubliera pas de noter qu'il y a seulement 5 semaines de ça, dans le numéro sorti en kiosque le 5 novembre, "Sports Illustrated" se demandait sérieusement si les Fighting Irish, alors 6-2, devaient être considérés comme de possibles invités à un BCS Bowl. Quatre défaites plus tard, Charlie Weis a été viré Jimmy Claussen a annoncé qu'il serait à la draft un an en avance et Notre Dame ne participera même pas à un Bowl .... On aura une petite pensée pour le mois cauchemardesque que viennent de vivre les fans qui cumulent le fait de soutenir Notre Dame en NCAA ET les Steelers en NFL...

NFL: Le champion à la dérive.

Il faudra un miracle aux Steelers pour défendre leur titre lors des playoffs NFL. Battus 13-6 hier à Cleveland les voila avec une fiche de 6-7 et de très faibles espoirs de se qualifier pour la "postseason".




Cette cinquième défaite de suite a confirmé les gros problèmes défensifs de Pittsburgh, orphelins d'un Troy Polamalu qui pèse bien plus que par ses simples performances au sein du "Steel Curtain". Il est l'âme, le leader et le catalyseur de cette escouade qui sans lui a encore été bien ordinaire hier soir, n'arrivant pas à briser le "ball control" des Browns dans une seconde mi temps soporifique maîtrisée au sol par les "Dawgs".


Pire cette nouvelle désillusion a révélé d'autres maux au sein des champions en titre, notamment la faillite complète de la ligne offensive qui a laissé la défense de Cleveland presser sans arrêt un Big Ben sacké 8 fois et qui avant le dernier drive de la première mi temps avait perdu plus de terrain sur sack qu'il n'en avait gagné à la passe...

Titre peu enviable: Les Steelers sont devenus hier la seule équipe à perdre contre Cleveland depuis octobre 2008 qui ne soit pas les Buffalo Bills....

Dans un stade pourtant presque autant rempli de supporters des Steelers que de ceux de l'équipe locale, il semble que les dernières illusions pour cette saison de M Tomlin et de son staff se soient définitivement envolées...

NFL Le programme

A un mois de la fin de la saison régulière, on ne manque pas de matchs cruciaux pour la course au playoffs cette semaine en NFL:

Demain soir 2h00 du matin Live sur ESPN America:
Steelers (6-6) @ Browns (1-11)
Plus de joker pour les Steelers, ils doivent l'emporter à Cleveland. Hines Ward vient s'ajouter à la liste déjà longue des joueurs clés de Pittsburgh sur le flanc. T Polamalu ne sera pas encore de retour et Gay est également "out" ce pourrait avoir pour conséquence la présence de trois rookies de plus dans les starters, les cornerbacks Burnett et Lewis et le receveur M Wallace. Ils seront malgré tout favoris à Cleveland, ils ont tout de même emporté les 12 derniers matchs joués contre les Browns! Brady Quinn qui vient de faire trois bons matchs de suite, affrontera pour la première fois de sa carrière les Steelers.

Dimanche 19h00 Live sur ESPNA:
Bengals (9-3) @ Vikings (10-2)
Un Superbowl possible?... En tout cas deux belles équipes et une pleaide de stars pour ce match "de gala", Ochocinco, Favre, Palmer, Peterson... que du lourd! . Les deux équipes n'ayant pas une pression énorme pour emporter ce match on peut espérer qu'ils nous offrent un beau spectacle.

Dimanche 22h Live sur ESPNA:
Chargers (9-3) @ Cowboys (8-4)
Les Cowboys alternent le bon et le moins bon tandis que les Chargers semblent monter d'un cran chaque semaine. A Dallas on ne parle que des problèmes que rencontrent les Cowboys chaque mois de décembre depuis quelques années (5-10 depuis 2006), comme si quand les matchs "comptent" vraiment Dallas n'y arrive plus... Si Romo est en pleine forme, c'est le jeu de course qui inquiéte le plus. San Diego vient de gagner sept matchs de suite, LT a dépassé Jim Brown dans les livres d'histoire de la ligue et Rivers enchaine les performances. Tout pousse donc à croire que les Chargers vont l'emporter mais les Cowboys ont VRAIMENT besoin de gagner ce match!

Dimanche 2h00 du matin Live sur ESPNA:
Eagles (8-4) @ Giants (7-5)
Après leur victoire sur Dallas, les Giants ont un nouveau match couperet. Lourdement battus à Philadelphie 40-17 ils ont sans aucun doute envie de laver l'affront sur leur terrain. Dos au mur ils ont été performants à Atlanta ou contre Dallas, Coughlin sait motiver ses troupes quand il le faut... En face les Eagles viennent de faire un festival à Atlanta et devraient de plus récupérer DeSean Jackson, Westbrook et Hanson... Un match qui promet beaucoup entre deux équipes qui aiment se détester.

Lundi soir 2h30 Live sur ESPNA:
Cardinals (8-4) @ 49ers (5-7)
Si les Cards ne sont pas encore officiellement champions de leur division c'est parce qu'ils ont perdu le match aller 20-16 en septembre. Leur très impressionnante victoire contre les Vikings laisse à penser qu'ils pourraient l'être lundi soir . San Francisco décevant ces dernières semaines, joue ses derniers espoirs pour cette saison. Au moins, Alex Smith s'affirme enfin comme le quaterback que les 49ers espéraient obtenir en le draftant. Reste que sans jeu de course ils n'ont pas la moindre chance contre les Cards. Il faudra donc que Frank Gore (39 yards de moyenne ces trois derniers matchs) se réveille!

Autres matchs à surveiller:
Dolphins (6-6) @ Jaguars (7-5)
Miami n'a pas d'autre choix que de battre Jacksonville dans ce match clé dans la course à la seconde wild card de l'AFC. Un derby floridien qui aura sans doute des conséquences importantes sur le tableau final en AFC.

Broncos (8-4) @ Colts (12-0)
Les Broncos vont ils confirmer leur retour en forme en faisant chuter les Colts? Il sera intéressant de voir si le duo Buckhalter/ Moreno se débrouille mieux que C Johnson face à la défense anti run d'Indianapolis. Pour les Colts maintenant presque assurés du "homefield advantage" le problème va être de rester motivés et de ne pas s'endormir avant les playoffs.

Saints (12-0) @ Falcons (6-6)
Les Saints, le titre de division déjà en poche, vont ils restés concentrés face à des Falcons qui n'ont pas d'autre choix que de l'emporter? Les Falcons espèrent les retours de Ryan et Turner pour relancer leur saison.

NCAA le programme du week end.

Alors que les « grands » sont en congés pour quelques semaines (voir une seule pour ceux qui joueront leur « bowl » dès le week end du 19), la saison NCAA n’est pourtant pas arrêtée.

Les rendez vous de ce week end :

Samedi 20h30 Live Sur ESPN America
Army (5-6) vs Navy (8-4) à Philadelphie.
Le grand classique de la fin de saison avec ses traditions, son décorum, ses fanfares, la défense d’Army contre la triple option de Navy. Et en plus cette année, les deux équipes sont plutôt pas mauvaises !

Dimanche 9h00 En différé sur ESPNA
Cérémonie du Heisman Trophy.
Cette année 5 joueurs sont conviés à assister à l’annonce du lauréat du plus prestigieux trophée individuel du football américain : Troy McCoy le QB de Texas, Tim Tebow celui de Florida, le coureur d’Alabama Mark Ingram, celui de Stanford Toby Gerhart et le DT de Nebraska Ndamukong Suh. Après sa belle performance contre les Gators samedi Ingram est le favori pour succéder à Sam Bradford. On notera la présence d’un défenseur parmi les finalistes pour la première fois depuis 1997.

Non télévisés mais à suivre :

Finale de la NCAA Division 2 :
Grand Valley State vs Northwest Missouri State à Florence, Alabama
Des habitués du voyage à Florence encore cette année. En 2005 et 2006 avec la même affiche en finale les Lakers l’avaient emporté. Ceux-ci essaieront de remporter leur 5ème titre depuis 2002. Les Bearcats de leur côté ont perdu les 4 dernières finales et courent après une nouvelle couronne depuis 1999.

Demies finales NCAA IAA « FCS » :
Appalachian State (11-2) @ Montana (13-0)
Après avoir battu le champion en titre Richmond en 1/4, les Mountaineers se déplacent chez le finaliste. Pour passer, les champions 2005-2006-2007 devront être les premiers à faire chuter la seule équipe invaincue de la division.

William & Mary (11-2) @ Villanova (12-1)
Le vainqueur de ce match entre deux membres de la Colonial Conference sera l’invité surprise de la finale. Aucune de ces deux universités n’étant habituée à atteindre ce niveau de la compétition. Villanova l’avait emporté 28-17 lors du match de saison régulière. On se souvient qu'en début de saison la Tribe de W&M avait battu Virginia.

NFL Week 13

La tension monte doucement en NFL avec une avalanche de surprises cette semaine qui modifient sérieusement le paysage possible des playoffs. Petit tour après ce week 13.

* Jamais deux équipes ne sont restées invaincues si tard dans une saison. Pour changer cette semaine ce sont les Saints qui se sont fait (très) peur!
Si New Orleans a eu un jour sans (et le kicker des Redskins aussi heureusement pour eux), les Colts ont montré de quoi ils étaient capables contre les Titans. On retiendra notamment la performance de leur défense anti run face à Chris Johnson et consorts.
* Bonne nouvelle pour D LeFevour, le QB made in MAC est très tendance cet hiver. On a même eu droit à un assez spectaculaire duel All-MAC entre Ben Rothlisberger (Miami, OH) et Gradkowski (Toledo) le surprenant quaterback des Raiders. Dans sa ville natale il s'est offert le scalp des champions en titre et semble s'être assuré la place de starter jusqu'à la fin de saison.

* A ce propos les Steelers sont vraiment mal en point. Où est passé le "Steel Curtain"? Sans Troy Polamalu (qui devrait être absent encore au moins un match), le défense de Pittsburgh semble perdue et sans âme... La qualification en playoffs apparaît de plus en plus mal engagée.

* Gros embouteillage pour la seconde place en Wild card AFC (la première ne devrait pas échapper aux Broncos). Ravens (6-6), Steelers (6-6), Jets (6-6) et Dolphins (6-6) sont sur les talons des Jaguars (7-5) avec une seule place dispo pour tout ce beau monde.

* Il ne manquerait plus, pour brouiller encore plus les cartes, que les Patriots continuent à doucement glisser dans la médiocrité. Après un départ en trombe, ils ont complètement flanché à Miami. C'est la troisième fois cette année que New England perd un match qu'il menait d'au moins 10 points, le genre de choses qui n'arrivait jamais aux Patriots habituellement. A l'extérieur ce n'est d'ailleurs plus la même équipe dirait on. Comme le remarquait E Kalb dimanche, ils n'ont gagné qu'en Angleterre (le match à Londres contre TB) et en Nouvelle Angleterre...

* Combien de fois est ce que Kurt Warner va encore nous faire le coup du QB usé qui renaît de ses cendres?

* M Vick sous les ovations du Georgia Dome. Qui aurait pensé que l'on reverrait ça il y a encore 6 mois?

NCAA. Avant les Bowls.

"Titre à la Joe Paterno":
Equipe NCAA terminant sa saison invaincue (bowl compris) mais n'étant pas sacrée championne nationale. Exemples récents: Boisé State en 2006 et Utah l'an passé.


Joe Paterno au cours de sa longue carrière à Penn State a coaché quatre équipes de ce type, la dernière en 1994. Devant cette injustice, en 1973, année de son troisième "titre Paterno", le coach offrit même des bagues de champions à ses joueurs. Joe Pa a toujours milité pour que ces équipes soient sacrées championnes "comme les autres" et ce même quand ses Lions n'étaient pas concernés. Après la saison 2004, ayant une voix dans le "USA Today Coach Poll" il vote pour les trois équipes (USC, Auburn et Utah) invaincues à égalité... Devant cette attitude un peu rebelle, on lui ôtera son droit de vote dans ce poll crucial pour l'obtention du titre.

Combien en aurons nous cette année de "champions Paterno" ? ... Au moins un et peut être deux. En effet si le titre national sera décerné au vainqueur du Alabama- Texas (est ce qu'il y a quelqu'un après les matchs de samedi, en dehors de l'Etat du Texas, qui doute que cela sera la Crimson Tide? ), TCU, Boisé State et Cincinnati sont encore en course pour terminer leur saison invaincus.

Les Horned Frogs et les Broncos s'affronteront dans ce que certains ont déjà surnommé le "Superbowl des BCS Busters" ou plus officiellement le Fiesta Bowl. Quand aux Bearcats ils se retrouveront au Sugar Bowl face à Florida. (Reste à savoir quels Bearcats! Ceux de la première mi temps du match à Pitt samedi n'ayant pas la moindre chance, ceux de la seconde, par contre...).

Quoi qu'il arrive, il y aura donc au moins une équipe frustrée cette année et ce pour la troisième fois en quatre ans, de quoi alimenter encore un peu plus le débat sur la mise en place de playoffs qui semblent plus que jamais nécessaires pour rendre un peu moins injustes ces fins de saison NCAA.

Le recap des BCS Bowls:

Rose Bowl: Ohio State vs Oregon
Sugar Bowl: Cincinnati vs Florida
Orange Bowl: Georgia Tech vs Iowa
Fiesta Bowl: Boisé State vs Texas Christian U
Championship Game: Alabama vs Texas

Et pour terminer un article particulièrement intéressant sur le monde bizarre de la BCS Alliance.
http://rivals.yahoo.com/ncaa/football/news;_ylt=Alr_qrxKXQp26IbxuNpySZo5nYcB?slug=dw-ncaafplayoff120709&prov=yhoo&type=lgns

France: L'équipe de la semaine

Cette journée de D3 a été très largement réduite compte tenu de la météo de cette dernière semaine. Annulé entre autres le choc Chevaliers-Gladiateurs!

Fort heureusement, dans le Sud Ouest, la plupart des matchs prévus ont eu lieu et notamment le duel au somment entre Atlantes et Comètes du côté de Montrabé. Cela fait plusieurs saisons que ces deux équipes dominent la D3 dans ce coin de France. L'an passé chacun l'avait emporté chez lui et les deux clubs s'étaient inclinés en demie finale Sud (Contre les Warriors et les Giants). Sans surprise invaincus lors des premières journées, basques et toulousains se retrouvaient hier pour la première manche de leur duel version 2009-2010.

Déjà immortalisé par une sympathique affiche made in Atlantes (voir sur le blog la semaine dernière), ce match s'est soldé par une victoire de la bande à Albator sur le score de 14-6 qui les place d'ors et déjà en position idéale pour cette année mettre la main sur cette poule Sud Ouest. Bravo aux Atlantes et également merci de nous faire suivre quasi en live vos matchs via votre profil facebook, un petit plus "communication" qui pourrait inspirer d'autres clubs.
Voici après ce match, les sentiments de Baptiste Zapirain le coach des Atlantes: "Je suis fier de la manière dont les joueurs réagissent depuis le début de la saison. On est très loin de notre potentiel, il y a encore beaucoup de corrections à faire et beaucoup d'absents qui reviendront (on avait 18 absents contre les Comètes, dont 5 titulaires). Mais déjà, on fait ce qu'on n'a jamais réussi auparavant: gagner les matches serrés. Avant, on avait tendance à craquer dans les matches serrés. Là, cela fait 2 fois qu'on gagne. Les joueurs ne baissent pas les bras, ils ont confiance en ce qu'ils font et ce qu'on leur apprend, bref, ils y croient. Nous verrons bien les résultats que nous aurons, on est bien parti pour n'avoir que des matches serrés dans notre poule. Mais une chose est sûre: c'est une vraie "team" qui se construit"

Perilloux, le retour du tigre créole.

Vous souvenez vous de lui? Champion NCAA 2007, MVP du SEC Championship game de cette même année, Ryan Perilloux a connu la gloire à LSU. Le très physique QB créole des banlieues de la Nouvelle Orléans a aussi connu les galères. Viré des Tigers en mai 2008 du fait de ses absences répétées en cours et de quelques bêtises sur le campus (dont une arrestation pour une fausse carte d'identité), il s'est réfugié au fin fond de l'Alabama dans la fac de 1AA de Jacksonville State.

L'air de la "Bible Belt" (Jacksonville 8000 habitants à une heure et demie à l'Ouest d'Atlanta possède 49 églises pour 2 bars...) lui a semble t il fait du bien. En menant les Gamecocks (8-3) au titre de champion de la Ohio Valley Conference (pénalisée pour ses mauvais résultats académiques la fac n'a pas eu le droit de participer aux Playoffs de 1AA) , il s'est peut être même rappelé aux bons souvenirs des scouts NFL. Il vient en effet de terminer sa saison avec le meilleur rating de la NCAA (172.58!), lançant 23 touchés, courant pour 8 de plus et se montrant même à son avantage lors des deux courtes défaites de son équipe contre les gros bras de Georgia Tech et Florida State.

Il sera peut être un de ces paris de fin de draft qui peut rapporter gros à une équipe NFL avec un potentiel assez impressionnant notamment dans des alignements de type "Wildcat". On l'annonce en tout cas comme un possible pick des 6èmes ou 7èmes tours. A suivre...

NFL le programme.

ATTENTION CHANGEMENT DE PROGRAMME ESPNA!!
Eagles@ Falcons est remplacé par Titans @ Colts dimanche à 19h00

Le programme de la semaine en NFL...
Jeudi soir 2h00 Live sur ESPN America:
Jets (5-6) @ Bills (4-7)
L'annuel match des Bills à Toronto. Depuis sa promotion il y a deux semaines comme head coach temporaire l'ancien coordinateur défensif Perry Fewell a redynamisé l'attaque de Buffalo. Terrell Owens renaît de ses cendres et Fitzpatrick s'affirme de jour en jour. Côté Jets, M Sanchez espère qu'il aura un meilleur match que lors de l'aller (victoire de Buffalo 16-13) à New York où il fut intercepté 5 fois.

Dimanche 19h00 Live sur ESPNA:
Eagles (7-4) @ Falcons (6-5)
Un match crucial pour la qualification en playoffs. Les deux équipes doivent gérer avec de nombreuses blessures offensives... A Atlanta Chris Redman startera comme QB en l'absence de M. Ryan et le coureur M Turner est incertain, tandis que chez les Eagles devraient manquer à l'appel Brian Westbrook et le receveur DeSean Jackson. Quand au le tight end B Celek il jouera mais avec une main blessée qui devrait limiter son aptitude à attraper les passes courtes de McNabb.

Dimanche 22h00 Live sur ESPNA:
Cowboys (8-3) @ Giants (6-5)
En chute libre les Giants n'ont plus le choix. Sans une victoire sur Dallas, la saison est perdue. Les Cowboys ne devraient pas leur faire de cadeau. Ils ont sans doute mal digéré qu'en septembre les Giants leur ait gâché le premier match (31-33) dans leur stade tout neuf... Pour compliquer les choses Eli Manning pourrait ne pas être partant (blessure au pied) et laisser sa place à David Carr.

Dimanche 2h00 du matin Live sur ESPNA:
Vikings (10-1) @ Cardinals (7-4)
Pas évident que si tard dans la saison, ces deux équipes qui ont leur titre de division quasi en poche, dévoilent tout dans ce match. Une défaite pour Minnesota comme pour Arizona ne serait pas catastrophique... Et il y a de fortes chances qu'elles se retrouvent l'une contre l'autre en playoffs. Warner reste incertain et pourrait rester sur le banc.


Lundi 2h00 du matin Live sur ESPNA:
Ravens (6-5) @ Packers (7-4)
Duel intéressant entre deux équipes en lutte pour une des "wild cards". Les Packers après avoir joué 3 matchs en 12 jours (et autant de victoires) auront eu 11 jours pour préparer ce match. A Rodgers souvent critiqué pour garder trop longtemps le ballon et se faire sacker un peu trop souvent aura un gros test à subir contre la toujours monstrueuse défense de Baltimore. Green Bay devra faire appel à ses réserves en défense après les pertes pour le reste de la saison du CB Al Harris et du LB Kampman. La météo pourrait jouer un rôle crucial... On prévoit autour des -5 avec des risques de neige à Lambeau Field lundi prochain.

Non télévisé mais à suivre:
Dimanche:
Titans (5-6) @ Colts (11-0)
Si Vince Young et C Johnson arrivent à faire chuter les Colts on peut s'attendre à ce que toute l'Amérique soit atteinte d'une crise de "Titans Mania". Comme, une fois de plus, ils n'ont pas d'autre choix que de gagner ce match pour rester dans la course... tout est possible!

NCAA . Final en beauté.

Y a t il eu déjà dans l'histoire de la NCAA une semaine de saison régulière aussi énorme que celle ci?

En plus des 3 finales de conférence BCS prévues de longue date on aura droit à:
* Un match entre les deux premiers des rankings
* Deux finales de conférence de facto pour la Big East et la Pac10.

Le détail:
Vendredi 8h00 en différé sur ESPN America
#13 Oregon State @ #7 Oregon
En une quinzaine d'années le statut de la "Civil War " est passée de simple derby régional entre deux équipes moyennes de la Pac10 à celui d'un rendez vous phare de la fin de saison NCAA. L'édition de cette année, une vraie finale de la Pac10, couronnera cette lente ascension des deux facs du "Beaver State" au somment de la hiérarchie nationale avec pour le vainqueur le droit d'affronter Ohio State au Rose Bowl.

Samedi 18h00 Live sur ESPNA
#5 Cincinnati @ #14 Pittsburgh
"Yes. I think Nebraska is going to beat Texas. And we’re going to beat Pittsburgh. That’s just how I’m wired." Brian Kelly-plus que jamais annoncé l'an prochain à Notre Dame- y croit et espère toujours pouvoir jouer le Championship Game contre le champion de la SEC. Ce scénario, qui oublie la possibilité que Cincinnati ne passe pas TCU au BCS rankings, passe par une victoire sur une équipe de Pittsburgh remontée après sa défaite à West Virginia. Le vainqueur, qu'il joue ou pas ensuite pour le titre national, sera en tout cas récompensé par le titre Big East.

Samedi 22h00 Live sur ESPNA
A Atlanta: #2 Alabama vs #1 Florida
Pas d'interrogation et de "si..." dans ce match. L'enjeu est simple: Le vainqueur jouera pour le titre national. L'an passé Florida l'avait emporté 31-20. On oubliera pas non plus les conséquences que ce match pourrait avoir sur l'attribution du Heisman Trophy, Tim Tebow et Mark Ingram étant toujours en lice.
Entre les deux meilleures équipes de la SEC on s'attend évidemment à voir un duel entre des défenses de fer. Celle de Florida est classée première NCAA et celle d'Alabama troisième (en yards concédés).

Dimanche 9h30 en différé sur ESPNA
A Arlington: #3 Texas vs #21 Nebraska
Ce Big12 championship game marque le grand retour de Nebraska sur le devant de la scène. En deux ans le duo coach/directeur athlétique Pelini/Osborne a remis sur les rails les 'Huskers. La solide défense de Nebraska devrait poser des problèmes aux Longhorns mais est ce que l'attaque (classée 92ème NCAA) arrivera à se mettre au niveau?

Dimanche 12h00 en différé sur ESPNA
A Tampa: #12 Georgia Tech vs #25 Clemson
Cet ACC Championship Game a perdu beaucoup de son prestige après les défaites de ses participants la semaine dernière. Un titre de champion de conférence et une participation à un BCS Bowl restent tout de même de beaux objectifs.

Non diffusés mais à suivre:
Vendredi:
A Detroit: Ohio vs Central Michigan
Ce MAC Championship sera l'occasion de voir à l'oeuvre deux excellents Qbs: Théo Scott côté Bobcats et Dan Le Fevour côté Chippewas.

Samedi:
#18 Houston @ East Carolina
L'explosive attaque des Cougars mené par le QB Case Keenum devra s'imposer chez les Pirates pour emporter ce "Conf USA Championship Game". East Carolina, champion en titre, voudra effacer le souvenir de la lourde défaite 41-24 contre ces mêmes Cougars l'an passé.

NFL retour sur le week 12

Petit tour et commentaires sur l'actualité NFL après ce week 12:

* Les 5 dernières semaines vont être super tendues pour les "wild cards" mais côté titres de divisions y a t il vraiment des doutes sur le fait que seront couronnés les Patriots, Colts, Bengals et Chargers dans l'AFC et les Cowboys, Vikings, Cardinals et Saints dans la NFC?

* Le poste de Quaterback remplaçant est un des postes clés en NFL. Vous en doutez? Huit équipes soit un quart de la ligue avaient un backup de début de saison comme starter cette semaine.

* A propos de QB remplaçant, est que vous saviez que C Redman était encore dans la ligue? On avait perdu sa trace depuis une blessure qui avait stoppé net son parcours chez les Ravens. L'ancien de Louisville U n'avait pas l'air du tout rouillé pour remplacer Matt Ryan et battre les Bucs dimanche.

* Il a fallu un miracle pour que le rêve fou des Titans survive une semaine de plus. Ce qui n'empêche que les Colts et Payton, qui eux aussi jouent avec le feu depuis un bon moment, seront très méfiants avant de recevoir Tennessee dimanche. Si Vince Young et sa bande arrivaient à qualifier leur équipe pour les playoffs (et le chemin est encore très long!), je donne un an à Hollywood pour sortir un film sur la saison des Titans!

* En virant Jauron il y a 15 jours, les Bills ont enlevé le frein à main! Leur nouvelle attaque agressive avec un T.O. régénéré pourrait les rendre attractifs pour tout les coachs (Shanahan, Cowhler, Schotty, Martz....) en pré retraite qui semblent prêts à revenir dans la ligue.

* Qui aurait pensé fin septembre que l'équipe de l'AFC qui impressionnerait le plus au 1er décembre serait les Chargers?

* Qui aurait pensé fin septembre que la saison des Giants serait sous respirateur artificiel au 1er décembre?

* Entre Brees, P Manning et Favre, comment choisir un MVP cette saison?

* La NFL pourrait programmer un Ravens-Steelers toutes les semaines, ces deux là quoi qu'ils fassent ça vaut toujours le coup de les regarder s'affronter!

* Qui peut battre les Saints? Sérieusement.