L'équipe de la semaine

La poule Rhône Alpes-Auvergne de Casque d’Argent est depuis de nombreuses années une des plus disputées du championnat. Dans le Sud elle a souvent fourni l’heureux élu pour la D2 et son vainqueur atteint en tout cas presque systématiquement la finale de Conférence. Pour cette nouvelle saison, même si le grand favori dans le Sud est en poule Sud Est (les Hurricanes), la poule sera une nouvelle fois passionnante à suivre. Composée de deux anciens pensionnaires de Casque d’Or (Servals et Aigles), de deux ambitieux champions régionaux (Salers et Sharks) et de la seule équipe à avoir poser quelques problèmes au champion Falcon l’an passé (les Bulldogs) , elle semble aussi imprévisible qu’homogène. Dimanche à Chambéry avait lieu le premier grand choc de la poule entre les deux formations encore invaincues après deux journées et ce sont les locaux qui se sont imposés 12-6, prenant une longueur d’avance sur les autres clubs du groupe.

Vincent Bontoux le Head coach et Franck Lazaro le directeur sportif nous donne leur sentiment sur cet excellent début de saison des Aigles .

- Les Sharks étaient un peu l’équipe surprise de ce début de saison, qu’avez-vous pensé de cette équipe ?
- VB : Les Sharks sont une très bonne équipe avec de la vitesse et beaucoup d’enthousiasme, ça c'est joué à peu de chose. Surtout que les conditions de jeu catastrophiques ne nous ont pas permis de nous exprimer offensivement.
- FL : Le club des Sharks, bien que promu de régional cette saison, est un groupe qui a déjà une bonne expérience de la D3. Ils ont déjà joué à ce niveau pendant de longues années. Leur début de saison ne m'étonne pas. C'est un club dynamique avec de jeunes joueurs à forts potentiel.

- Trois victoires en trois matchs, vous vous attendiez à être seuls en tête de la poule à ce moment de la saison ?
- VB : Sans être présomptueux on y pensait. On a continué à s’entraîner dur en mai et juin pour préparer cette saison et l'équipe a beaucoup progressé. La différence cette année vient aussi du fait que je ne suis plus seul à coacher j'ai avec moi 2 très bons coachs: Franck Lazaro et Patrice Sartori.
- FL : Est-ce qu'être premier après 3 matches est significatif? Je ne le crois pas. Nous avons actuellement la place que nos 3 victoires nous permettent d'avoir. La route est encore longue. Nous préparons les matches les uns après les autres sans nous préoccuper d'autre chose.

- On a l’impression que le niveau de la poule est très homogène, comment le ressentez-vous ?
- VB : Tous les matchs sont serrés et la seconde partie de saison risque d'être plus disputée encore, les attaques auront eu le temps de se mettre en place.
- FL : Cela a toujours été plus ou moins le cas dans la poule Rhône Alpes/Auvergne. Toutes les équipes peuvent prétendre à une place en play-off.

- Quelles sont vos ambitions pour cette équipe senior ?
- VB : L'évolution de l'équipe nous permet de l’être. On est passé de 23 Joueurs réguliers aux entraînements à 27, ça ne parait pas important mais en terme de progression du niveau moyen de l'équipe c'est capital, on sait que c'est avec les remplaçants qu'on aura la possibilité de gagner en fin de saison. Comme toute équipe qui s'inscrit en championnat, l’ambition c'est le gagner, mais pour l'instant on ne pense qu'au match suivant.
- FL : Ce qui déterminera nos résultats c’est notre capacité à nous mobiliser pour construire ensemble notre performance. Nous nous concentrons uniquement sur ce que nous pouvons maîtriser: Notre implication dans notre préparation.

- Quelles sont les forces de l’équipe cette année ?
- VB : Une bonne, très bonne défense et un vrai esprit d'équipe qui s'est forgé l'année dernière avec toutes les galères qu'a eu l'équipe.
- FL : Notre force c'est le collectif. Nous avons décidé de nous réunir autour de valeur fortes comme l'esprit d'équipe et une détermination à toute épreuve. A nous de démontrer que nous sommes capables de les respecter jusqu'au bout.

- Remonter en D2 vous y pensez ?
-VB : L'accent est mis sur la formation des jeunes, le club se donne les moyens de monter en D2 à moyen terme, parce que ce n'est pas une équipe qui doit monter en division supérieure mais un club .
- FL : La D2 sera la conséquence du sérieux de notre travail. A nous de rester focalisés sur notre seul et unique objectif qui est de gagner le prochain match. Nous ne tenons pas à monter pour redescendre dans la foulée comme cela a été le cas par le passé. La montée en D2 doit se faire avec un niveau de structuration du club en adéquation avec le niveau sportif. Nous y travaillons.

- De manière générale comment se porte le club des Aigles ? Quels projets et ambitions pour les autres sections du club ?
- FL : Le club fait de gros efforts de structuration pour accompagner la performance de son équipe senior mais aussi préparer le futur en misant sur la formation des jeunes, et surtout des coaches qui les encadrent.
Au quotidien, rien n'est facile. Nous rencontrons les mêmes problèmes que pas mal de clubs de Foot US rencontrent, à savoir le manque de moyens humains et matériels, mais nous essayons de trouver des stratégies de valorisation de nos forces vives afin de fédérer autour d'un projet commun. Je pense que là est la clé du succès sur le long terme.

Photo: Marc Fly

3 commentaires:

  1. En effet, desole d avoir oublie de citer les gones dans la composition de poule! Gones qui sont loin de faire de la figuration cette annee d ailleurs!

    RépondreSupprimer

OBLIGATOIRE:
Signez par votre nom sous cette forme: prénom, nom, ville, club (le cas échant)
ou créer un compte, et vous ne serez plus jamais embêté

Sans quoi NOUS NE PUBLIERONS PAS vos commentaires!